Liniment maison

Avant d’avoir un enfant, je n’avais jamais entendu parlé du… Liniment (de son vrai nom : le liniment oléo-calcaire)! J’ai testé plein de marques, mais ce que je trouve étonnant, c’est qu’à chaque fois, il y a plein d’additifs, et ce même pour les marques bios, alors que la recette de base c’est 50% d’huile végétale (en général huile d’olive) mélangée à 50 % d’eau de chaux. Et c’est tout! Du coup, quand Vaallos en a parlé sur son blog et que j’ai vu que c’était super facile à faire, je me suis lancée. Moi ça ne me dérange pas qu’il soit très liquide, puisque je ne l’utilise que pour nettoyer le c*c*. Je n’ajoute donc pas de beurre de karité ni de cire d’abeille. En revanche, je varie régulièrement les huiles. Sur la photo, le liniment est jaune car j’ai utilisé de l’huile de Calendula.

Je me fournis chez Aroma-Zone.

Publicités

Nettoyant multi-usage maison

Voici une recette toute simple pour fabriquer soi-même son nettoyant multi-usage. C’est écologique, économique et efficace!

Ingrédients

Bicarbonate de soude
Vinaigre blanc
Savon noir liquide
Huile essentielle (lavande, tea tree, citron…)
Eau
 

Accessoires

Flacon pulvérisateur (1l)
Entonnoir
Cuillère à soupe
Cuillère à café

Fabrication

Versez une bonne cuillère à soupe de bicarbonate de soude
Versez 750ml d’eau chaude
Mélangez
Versez une cuillère à café de savon noir liquide
Versez 2 cuillère à café d’huile essentielle
Versez une cuillère à café de vinaigre d’alcool
Bien mélanger
 
***

Attention, il s’agit d’un produit à rincer.
D’autres recettes ici  – Plus d’infos

Le comptoir des bambins – Valence

De passage à Valence ce week-end, j’ai pu tester un café-poussette qui a ouvert il y a tout juste 1 an. Il s’agit du « Comptoir des bambins« . J’en avais déjà testé 2 à Lyon, mais pour le moment, c’est celui-ci mon préféré. Bon, par contre c’est à Valence, ça fait un peu plus loin! Pour ceux (ou plutôt pour celles^^) qui ne connaissent pas le principe, il s’agit d’un café qui possède un espace de jeux pour les enfants. C’est donc bien pratique, parce qu’on peut papoter/siroter un bon thé/déguster des pâtisseries maison tranquillement sans être constamment dérangés par son petit morveux ange. Il y a en général des tables à langer, des chaises hautes, des compotes… Et plein de jouets!

Le comptoir des bambins a pour particularité de proposer que des produits bios (thés, smoothies etc), mais possède également un espace boutique (où tout est bio également). Oui bon j’ai craqué… Il y a aussi des ateliers (payants) proposés, comme des cours de portage, de massage, de yoga, etc. Le programme c’est par ici.

En plus, l’accueil est top!

Charlotte et sa nouvelle keupine

J’en profite au passage pour vous parler d’un nouveau magasin qui a ouvert à Valence il y a environ 2 semaines, « La Maison d’Hortense« . La boutique propose des articles de déco, de vaisselle, de jouets vraiment sympas de la marque RICE , REX et Sass Belle. Le Père-Noël est passé par là hum hum…

Qu’est-ce qu’on mange ce mois-ci?

Voici un calendrier à imprimer pour savoir quels fruits, légumes et poissons manger selon les saisons :

Avec l’habitude (et un peu de bon sens^^) on sait que les fraises ne sont pas des fruits d’hiver et que les courges des légumes de printemps, mais j’avoue que pour les poissons, c’est très pratique.

Mais pourquoi est-ce mieux de manger de saison ? Petits rappels :

  • Le goût : les fruits ramassés à maturité et ayant poussés sous un soleil naturel doivent être consommés rapidement. Il conservent ainsi une saveur intacte par rapport à des fruits et légumes qui terminent leur maturité dans une camion ou un entrepôt.
  • La santé : manger régulièrement des fruits et légumes est l’un des principaux outil de prévention contre l’apparition du cancer. On sait que les fruits mûris artificiellement ou cueillis avant leur maturité perdent plus de 70% des vitamines et nutriments qu’ils devraient nous apporter, donc 70% de leur efficacité.
  • Le prix : Qui dit pleine saison, dit abondance (sauf exception) donc pas de « rareté » du produit, donc moins cher.
    Qui dit proximité dit moins de coût de transport, de conservation etc… Ainsi on participe aussi à l’activité économique locale, on donne envie aux producteurs de continuer …
  • L’écologie : l’énergie utilisée dans le transport de fruits et légumes hors saison n’est pas à négliger. La pénurie des sources d’énergie faisant monter les prix à la pompe, toute action allant dans l’autre sens ne peut être que positive. Selon le WWF, un fruits importé hors saison par avion consomme 10 à 20 fois plus de pétrole que le même produit acheté localement et en saison…
  • Les viandes, poissons et fromages : Il y a aussi des saison pour les viandes et poissons et même le fromage (suivant le lait, son terroir, la période de fabrication et la méthode de transformation).

Sources : ici et

Quel lait maternel pour mon enfant?

J’ai allaité Charlotte pendant 6 mois.

En fait, 3 mois exclusivement et 3 mois en allaitement mixte suite à la reprise du travail. Lors de la reprise du travail, je tirais mon lait tous les midis, mais rapidement, les quantités de lait tiré n’ont plus suffit pour Charlotte et j’ai dû compléter par du lait en poudre. Puis, petit à petit, je n’ai plus eu besoin de tirer mon lait le midi car sinon je n’avais plus assez pour la tété du soir. J’aurais aimé allaiter plus longtemps mais je me dis que 6 mois c’est déjà pas mal!

Et là, grande question? Quel lait acheter? Il y a tellement de marques, tellement de catégories, qu’en tant que jeunes parents, le papa et moi étions complètement paumés…!

 Nous voulions du lait bio. Mais le pédiatre a dit : « votre fille a de l’eczéma, vous devriez lui donner du lait hypoallergénique ». Bon, déjà ça m’oriente un peu, sauf que voilà, après des multiples recherches sur internet, le lait hypoallergénique ET bio ça n’existe pas. On est bons élèves, on écoute le pédiatre et on donne du lait hypoallergénique à notre fille. Mais le lait hypoallergénique contient de l’huile de palme et ça me plait moyen (en fait pas du tout). L’eczéma de Charlotte s’intensifie. Que faire? Le pédiatre soupçonne une allergie aux PLV (Protéines de Lait de Vache) alors on s’oriente vers du lait de riz, à commander uniquement en pharmacie. Mais il contient toujours de l’huile de palme. Comme au bout d’un mois l’eczéma n’a pas diminué, on retourne au lait de vache, mais cette fois je retourne dans la jungle des laits. Bios cette fois. Et à mon grand étonnement, seules 1 ou 2 marques de laits infantiles bios ne contiennent pas d’huiles de palme : Prémilait et Evernat. Pas d’huile de palme mais de l’huile de coco, donc pas origine France… Bon, c’est moins pire que l’huile de palme… On opte pour Prémilait. Et ce juste avant de trouver, un mois plus tard chez le pharmacien, un nouveau lait infantile bio sans huile de palme ni huile de coco. Hourra! Ça existe enfin! Il s’agit du Physiolac bio.

Et pour info je ne le paye pas plus cher qu’un lait non bio : 18,50 € en pharmacie et 13,50 € à la pharmacie Lafayette (rue Grenette à Lyon).

Je rajoute que je ne suis pas sponsorisée par Physiolac mais je tenais à faire cet article car c’est une information que j’aurais aimé trouver quand je cherchais un lait infantile sans huile de palme…